Nous contacter...

Novembre 2005 - Festival de Photographie Animalière et de Nature
Montier en Der, France

« Le paysage arrondi », c'est le titre que j'avais donné à cette photo, toute première image que j'ai envoyée à un concours.
J'avais sept ans quand je l'ai prise dans le Massif Central, cherchant à illustrer le thème de l'année « Volcans et phénomènes météorologiques ».
Cette image a plu au jury puisqu'elle m'a permis de gagner mon premier prix à Montier en Der, dans cette catégorie du thème de l'année.

Novembre 2006 - Festival de Photographie Animalière et de Nature
Montier en Der, France

Encouragée par le prix reçu l'année précédente, j'ai renouvelé ma participation à ce concours, cette fois avec un peu plus de photos, proposées dans différentes catégories.
Deux de mes images ont été primées cette année.

La première est une photo de guêpe poliste que j'ai prise dans une touffe de grandes herbes au bord d'une mare près de chez moi. La guêpe surveillait son nid si fragile, accroché à une tige par un long pédoncule. Cette image m'a permis de remporter le prix « Animaux sauvages ».

En 2006, le thème de l'année du concours était « Reflets et Transparences ». J'ai pensé à l'illustrer par des feuilles de petit houx, toutes découpées, que j'avais trouvées au fond de mon jardin. Cette photo a reçu le prix du thème de l'année, ces deux prix pour la tranche d'âge 8-11 ans.

Novembre 2008 - Festival de Photographie Animalière et de Nature
Montier en Der, France

Après une année infructueuse, j'ai de nouveau la chance de recevoir deux prix au Festival de Montier, pour la dernière fois dans la tranche d'âge 8-11 ans.

Pour le thème de l'année, « Faune sauvage urbaine », mon frère Brieuc, mon père et moi sommes allés plusieurs matins d'hiver dans le parc bordelais, au coeur de la ville de Bordeaux. Nous y avons rapidement repéré des écureuils, qui se laissaient plus ou moins approcher.
Voyant que certains venaient fouiller les poubelles du parc, j'ai attendu près d'une poubelle bien éclairée par le soleil matinal d'hiver, que l'un d'eux viennent se percher sur cette poubelle.

 

 

 

 

 
 

Ma seconde image primée est un longicorne que j'ai trouvé dans mon jardin. C'est sans doute une des premières photos macro que j'ai prises, et depuis j'ai continué en macro par photographier des araignées, saltiques ou thomises que je cherche dans le jardin et les massifs de fleurs.
Ce longicorne a été récompensé par le prix de la catégorie « Autres animaux sauvages ».

Octobre 2009 - ANZANG
Adélaïde, Australie

Au retour de notre premier voyage en Australie, nous avons trouvé par hasard un concours organisé par le Museum d'Histoire Naturelle d'Adélaïde. Sa particularité est qu'il est réservé à des photos prises dans la zone géographique ANZANG, c'est-à-dire Australie, Nouvelle Zélande, Antarctique et Nouvelle Guinée. Nous avions justement des images d'Australie !
J'ai envoyé quatre images, et le jury en a retenu trois pour l'exposition du concours et les publier dans le livre portfolio.

La première est une photo de martin pêcheur à dos bleu. Je l'ai photographié en bord d'une rivière, sous un pont. Il précédait l'arrivée d'un ornithorynque, qui fouillant la vase à la recherche de sa nourriture, dérangeait les petits poissons que cherchait ce martin.

La deuxième image est un phalanger volant. Cette photo a été prise de nuit, et je me souviens que nous ne réussissions pas à voir l'arrivée de cet animal, tant il semblait apparaître soudainement en terminant son vol plané plaqué contre le tronc d'un arbre.

Le gros hérisson est un échidné à bec court, de la famille des monotrèmes, ces étranges mammifères ovipares. J'espérais en voir pendant notre voyage et scrutait bord de routes et de chemins à leur recherche !

Octobre 2009 - Festival Nature Namur
Namur, Belgique

Il faut croire que cette année le jury a craqué pour mon frère et moi ! En effet, parmi les trois photographies retenues par le Jury dans la catégorie « moins de 14 ans », l'une est une photographie prise par Brieuc, et les deux autres sont les miennes.

Un longicorne figure parmi ces trois images exposées. Je l'ai prise dans mon jardin, dans une partie que mon père n'a pas tondu pour constituer un jardin à insectes. C'est le paradis des sauterelles, criquets et surtout des araignées !
C'est avec la photographie d'un écureuil que j'ai remporté le prix de cette catégorie. Il a été photographié dans un jardin public de la ville d'Oulu en Finlande. Les écureuils étaient nombreux à se promener, et ne craignaient pas du tout la présence des promeneurs. Celui-ci est même passé entre les pieds de mon père !
Il a trouvé un morceau de champignon sous un buisson et a grimpé sur une branche très basse pour le grignoter. A contre jour, la lumière naturelle fait briller sa queue et j'ai utilisé un flash pour l'éclairer.

Octobre 2010 - ANZANG
Adélaïde, Australie

Après les trois images distinguées l'année dernière, ce sont deux nouvelles images qui ont séduit le jury pour prendre part à l'exposition de ce concours australien.
Toujours issues de notre voyage de 2008, ce sont deux portraits qui ont été mis en valeur.

Le premier est un corbeau d'Australie, que j'ai photographié alors que nous venions d'ouvrir le coffre de la voiture pour y ranger des affaires. Ce corbeau a dû assimiler ce geste à l'imminence d'un pique-nique et donc à la possibilité de grapiller quelque nourriture... Il est donc venu se poser sur une branche basse juste à côté de la voiture.

La seconde est un wallaby d'Eugénie devant un buisson de mimosa. Alors que cet animal sort de préférence à la tombée du jour et est actif la nuit, j'ai pu observer et photographier celui-ci en milieu d'après midi.

Novembre 2010 - Festival de Photographie Animalière et de Nature
Montier en Der, France

Après avoir changé de tranche d'âge l'année dernière sans succès, c'est dans la catégorie « Monde végétal » pour la tranche d'âge 12-15 ans qu'une de mes photographies a été primée par le Jury de Montier cette année.

Cette photo représente une petite goutte d'eau accrochée à une capsule de mousse. Encore une image prise au fond de mon jardin, au ras du sol pour photographier cette capsule qui mesure environ un centimètre de haut.

Octobre 2011 - ANZANG
Adélaïde, Australie

Trois, deux, un... zéro ! Trois images sélectionnées la première année, deux l'année dernière, une cette année... et en effet je n'ai au aucune image retenue par le jury du concours ANZANG l'année suivante !

Pour terminer cette série à partir des photographies prises lors de nos vacances australiennes en 2008, c'est un saut de baleine à bosse qui a été distingué par le jury pour participer à l'exposition du concours.
Nous avions passé la journée en mer à observer des baleines à bosse qui s'approchaient du bateau, plongeaient en sortant la queue de l'eau, remontaient la tête dressée hors de l'eau... Mais ce n'est que sur le trajet du retour, alors que les appareils venaient d'être rangés, que nous avons vu au loin une baleine enchaîner quelques sauts. Il a fallu vite ressortir les appareils des sacs, car ce spectacle ne dure pas très longtemps !

Octobre 2011 - Wildlife Photographer of the Year
Londres, Royaume Uni

Depuis 2008, je tente ma chance dans ce grand concours international, et chaque année, j'ai la chance que plusieurs de mes images atteignent la phase finale de la sélection. Mais jamais encore la dernière marche n'avait été franchie !
Et cette fois-ci, le jury a apprécié ce « Chantons sous la pluie », titre de cette photographie de tarin des Aulnes que j'ai prise dans mon jardin un jour de pluie. Cette photo, distinguée par une mention « Highly commended » m'a permis de participer en famille, mon frère Corentin étant également primé, à la magnifique soirée de gala de remise des prix dans le Museum d'Histoire Naturelle de Londres.

Novembre 2011 - Festival de Photographie Animalière et de Nature
Montier en Der, France

Mes images n'avaient pas encore été retenues par le jury dans la catégorie « Paysages ». Cette année, cette image des Shetlands, a réussi à se distinguer et m'a permis de recevoir ce prix que je n'avais encore jamais reçu. J'étais encore dans la tranche d'âge 12-15 ans.

Ce paysage de coucher de soleil vient de la pointe sud des îles Shetlands, lorsqu'avec mon père j'étais retournée photographier des macareux moines après le dîner.
Cette succession de pointes de la côte découpées en ombres chinoises, sous un ciel magnifique, a été photographiée par mon père presque en même temps, mais j'ai un petit plus avec l'oiseau qui traverse la scène !

Janvier 2012 - Festimages
Laval, France

Pour ma deuxième participation à Festimages, je rejoins mon frère Brieuc qui a remporté le premier prix de la catégorie 16-18 ans, en remportant deux prix de la catégorie 14 ans et moins.

Le macareux moine a été photographié au même endroit que la photographie de paysage primée à Montier en Der deux mois plus tôt.
Les macareux moines se trouvaient éclairés à contre jour par le soleil couchant. J'ai patienté jusqu'à ce qu'un macareux revienne de sa pêche, avec son empilement de poissons en travers du bec, et prenne sa posture classique en se secouant les ailes avant de plonger dans son terrier.
Cette composition a été récompensée du premier prix.

Une seconde image remporte le troisième prix de cette tranche d'âge. Il s'agit d'une abeille butinant des fleurs de céanothe dans mon jardin. Ses sacs de pollen sont remplis le long de ses pattes.
Il m'a fallu beaucoup d'essais pour obtenir cette image en vol.

Octobre 2012 - Festival Nature Namur
Namur, Belgique

Le jury de Namur n'a retenu cette année que deux images pour la catégorie « moins de 15 ans », et j'ai eu de la chance puisque ce sont deux de mes photographies !

Celle que le jury a placée en première place est une image d'un atterrissage de fou de Bassan.
Lors de vacances au Québec, nous étions allés une journée sur l'ïle Bonaventure, qui abrite une des plus grandes colonies de fous de Bassan au monde. Avec mes frères, j'avais passé cinq heures au même endroit, à observer et photographier le ballet incessant des oiseaux. Certains revenaient au nid, en apportant des algues pour le compléter. L'atterrissage était souvent acrobatique pour réussir à se poser dans un mouchoir de poche au milieu de tous les oiseaux déjà présents.

Mon autre image provient aussi du Québec. Mes parents avaient été surpris en découvrant qu'il était possible de voir des colibris dans cette région, pensant que ces oiseaux se trouvaient plus au Sud. Nous avons passé trois jours sur ce site prenant presque une demi-journée chaque jour pour photographier ces minuscules oiseaux.

Une autre de mes images a également été récompensée par la sélection du jury, cette fois dans la catégorie Mini-série. Nous avons construit en famille une mini-série de cinq images, une de mon frère Brieuc, une de mon père, deux de ma mère et un des miennes, pour illustrer une brève scène de chasse que nous avions observé au Québec. Il s'agit d'une femelle ours noir qui chassait un jeune orignal. Cherchant à lui échapper, l'orignal a sauté sur le chemin quelques dizaines de mètres devant nous, immédiatement suivi de l'ours qui l'a plaqué au sol. Moins d'une minute d'observation, mais que de souvenirs intenses !

Janvier 2013 - Festimages
Laval, France

Je reçois cette année un prix hors catégorie à ce Festival. Ce duo de mâles de tarins des Aulnes est en effet récompensé d'un prix d'encouragement.

Cette image provient de mon jardin, prise à partir d'une pièce de la maison que nous utilisons comme affût en hiver.
Les tarins sont les derniers oiseaux à rejoindre la mangeoire, à partir du mois de février. Pour cette image, j'ai profité que deux oiseaux soient posés près l'un de l'autre, en me plaçant pour que le fond reprenne les tons de leur plumage.

Octobre 2013 - ANZANG
Adélaïde, Australie

Je profite de notre deuxième voyage en Australie en 2012 pour renouveler les images que je peux proposer à ce concours australien.
Et de nouveau, parmi les quatre que j'avais envoyées, le jury a retenu deux photographies pour les présenter dans l'exposition du concours.

Il y a comme en 2009 une photographie d'échidné, cette fois un petit mâle photographié dans un groupe de quatre individus, qui m'a permis cette composition toute en piquants !

 

 

 

 

 

 

 

La seconde image représente un autre des animaux étranges d'Australie : un portrait de diable cornu.
Il s'agit d'un petit lézard d'une dizaine de centimètres sans la queue, qui se déplace toujours avec celle-ci dessée à la verticale. C'est un moyen très pratique pour le repérer ! Sa morphologie couverte de piques est adaptée pour sa vie dans les zones arides. Une autre de ses caractéristques est sa démarche saccadée, comme un automate.

Novembre 2013 - Festival de Photographie Animalière et de Nature
Montier en Der, France

Pour ma dernière année de participation dans la tranche d'âge 12-15 ans, une photographie de dosera est récompensée d'un « Clin d'oeil Composition ».

Il s'agit d'une Dosera arborescente photographiée en Australie. Contrairement aux droseras que j'avais déjà vues en Europe et qui restent au ras sol, celle-ci pousse sur de longues tiges et les fleurs peuvent monter jusqu'à plus de 60 centimètres du sol.

Octobre 2014 - ANZANG
Adélaïde, Australie

Nouvelle participation au concours australien, et comme l'année dernière, deux de mes images se trouvent distinguées et retenues pour l'exposition. Depuis que je participe, dix de mes images ont ainsi été exposées, et cela m'a permis, avec Brieuc, d'être présentée dans un livre anniversaire des dix années de ce concours, publié fin 2014.

La première image retenue cette année est un portrait de phalanger renard. Il s'agit d'un petit marsupial qui avait élu domicile dans un vieux four inutilisé d'une maison accueillant des groupes pour séjourner dans une réserve. Il sortait à la tombée de la nuit en remontant le tuyau de cheminée de ce four.

L'autre image est un duo de kangourous gris. Je les ai vus alors qu'ils ont surgis de la forêt juste à côté de nous, semblant paniqués, peu avant le passage d'un grand rapace volant entre les arbres. Ce rapace était-il un prédateur pour eux ?
Je les ai suivis et les ai retrouvés à quelques dizaines de mètres, surveillant les buissons en bord d'une clairière.
Cete image a également été retenue pour figurer dans les agendas 2015 édités pour le concours ANZANG.

Accueil > Auteurs > Maud > Mes images primées